Love Basket

Venez parler de tout ce qui touche ces deux mangas géniaux que sont Fruits Basket et Love Hina !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fanfic Furuba - Le nouveau chef

Aller en bas 
AuteurMessage
Duo Maxwell
Petite prune
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 35
Localisation : Brive
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Sam 3 Mar - 8:44

Allez, faut bien le faire vivre, ce forum !!
Voici le premier chapitre, mais je vous préviens, j'écris comme ça vient, même si j'ai déjà une vague idée du début et de la fin...
Je pense que je vais me cantonner à 3 ou 4 chapitres.

Chapitre 1 : Une transformation de trop

Tôru déposa ses chaussures dans l'entrée.
-C'est moi, je suis rentrée ! cria-t-elle.
Silence.
-Ah, que je suis bête, il n'y a personne. Yuki et Kyo sont de corvée de nettoyage à l'école et Shigure est avec son éditrice...
Tôru s'arrêta soudain. Il y avait une lettre sur la petite table. Elle déposa son cartable dans le couloir et entra dans le salon. S'agenouillant sur un coussin, elle prit la lettre.
"À l'attention de Yuki, Kyo, Shigure et Tôru", y avait-il écrit sur l'enveloppe. En temps normal, elle aurait attendu les garçons, mais elle avait une mauvaise impression. Le ton obséquieux de l'adresse contrastait beaucoup avec l'écriture fine et arrondie de Momiji, qu'elle avait reconnue. De plus, lorsque Momiji avait quelque chose à dire à Tôru ou à un des garçons, il ne se privait pas de rendre visite. Tous les prétextes étaient bons pour voir Tôru.
Elle décacheta délicatement l'enveloppe, en sortit le message, et commença à le lire. Un violent coup de vent la fit frissonner. Son intuition se confirma, même si elle ne comprit pas trop ce que signifiait le message :
"Que chacun veille à ce que les Soma frappés par la malédiction ne se transforment pas !"
Et c'était l'écriture de Hatori...
Tôru resta un intant figée, la lettre à la main, le regard perdu dans ses pensées.
Elle s'apprêtait à se relever, lorsqu'elle entendit la porte d'entrée.
-C'est moi, Shigureeeeeeeeee !
Je suis rentréééééééééé !
Qu'y a-t-il de bon pour le dinerrrrrrrrrrr ?
Quand ses yeux se posèrent sur l'enveloppe que Tôru avait encore en main, elle vit sur le visage du chien une expression qu'elle ne lui connaissait pas. Un sentiment de frayeur intense s'empara d'elle. Elle avait peur. Pour la première fois, Shigure, l'inoffensif Shigure, lui faisait peur. Il se précipita sur le téléphone...

Au lycée...
-Lâche ce balai, sale rat !
-C'est à toi de vider les poubelles et à moi de balayer, nous en avions convenus, il me semble, non ?
-Ouais, ben...j'ai changé d'avis, voilà ! Et maintenant donne-moi ce balai !
Kyo tenta un coup de poing. Yuki le bloqua facilement, et contre-attaqua. Kyo fit un bond en arrière pour esquiver. Il attrapa la grande règle du tableau et essaya de frapper Yuki avec. Celui-ci bloqua avec le balai, et le combat continua.
Jusqu'à ce que le président du conseil des élèves ouvre la porte.
-Euh........hem.....Kyo et Yuki, on vous demande...au téléphone....
Kyo tourna la tête. Yuki en profita pour le frapper d'estoc au ventre avec le manche du balai, avant de l'envoyer au tapis d'un violent coup au menton. Puis il passa à côté de lui et, avec le plus grand mépris, lui lâcha le balai sur le ventre.
-Tiens, puisque tu voulais balayer...
Et Yuki quitta la salle de cours, le président des élèves le précédant. Kyo se releva.
-Attends-moi, sale rat !

Dans la salle des professeurs...
Yuki empoigna le combiné, pendant que Kyo prenait l'écouteur.
-Oui, allô ?
-Yuki ? Kyo ? Vous êtes là tous les deux ?
-Oui, mais qu'est-ce que...
-Ecoutez-moi très attentivement tous les deux, vous devez surtout ne pas vous transformer, vous m'entendez ? Rentrez immédiatement à la maison, et prenez Haru et les enfants au passage.
-Mais, Shi...
-Dépêchez-vous !
CLIC !
Yuki ne comprenait pas. Pas plus que Kyo. C'était un Shigure paniqué qui venait de leur parler. Ils se regardèrent un instant. Oubliant leur querelle, ils se précipitèrent dehors.
-Je m'occupe de Haru et de Momiji ! dit Yuki en partant d'un côté.
-Oké, je vais chercher Kisa et Hiro ! On se retrouve à l'entrée de l'école !! dit Kyo, en partant à l'opposé.

Chez Shigure...
Kyo et Yuki furent surpris de déjà trouver sur les lieux Hatori, Ayame, Kagura et Ritsu. Kyo remarqua que Kagura était étrangement calme, et avait l'air plutôt grave. Cela ne lui ressemblait pas du tout, et Kyo ne put s'empêcher de lui trouver un certain charme. Elle semblait plus mature ainsi, plus responsable, moins violente surtout.
Tôru était agenouillée devant la table, face à Shigure. Hatori, debout derrière lui, invita le chat et le rat à prendre place à leurs côtés, pendant que Kisa se colla dans les bras de Tôru, et que Momiji, Haru et Hiro s'asseyaient sur la terrasse, avec Ritsu.
Tôru tendit la lettre à Shigure, qui la fit passer à Kyo. Il la lut rapidement, et la remit à Yuki. Sa main tremblait légèrement. Yuki déplia le message avec appréhension. Lorsqu'il la remit sur la table, Shigure dit, d'une voix incroyablement douce et posée :
-Tôru...je pense que, toi mieux que personne, tu sauras trouver les mots pour annoncer ça aux autres de la manière la moins effrayante possible...
Tôru regarda tout le monde, les uns après les autres. Elle caressa le front de Kisa, et s'aperçut que la petite fille avait de la fièvre.
-Oh mon dieu, Kisa, tu es malade.....!
Shigure se leva brusquement.
-Qu...quoi ? NON !! Il ne faut surtout pas qu'elle se transforme !
Mais Shigure n'avait pas fini sa phrase que la jolie fillette blonde avait cédé la place à un magnifique petit tigre.
Yuki et Kyo la regardèrent, une lueur d'effroi dans les yeux. Tôru ferma les yeux et secoua doucement la tête, en serrant Kisa contre elle. Shigure se précipita sur le téléphone.
Hiro et Momiji s'égosillaient, posant des questions, demandant ce qui n'allait pas, pourquoi ils faisaient tous cette tête. Mais personne ne répondit. Yuki et Kyo savaient. Les adultes et Haru, ainsi que Ritsu, avaient deviné.
C'était la transformation de trop.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perlesasie.perso.cegetel.net
Lizou
Admi Sado-Maso & Perverse
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 27
Localisation : Ca dépend, avec Dracos... ou Vaseline :]
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Sam 3 Mar - 15:35

Houla! Cette histoire m'a l'air très interessante... ^^
Pleine de suspens et de mystère! Pourquoi serait-ce "la transformation de trop"?...

Citation :

le président du conseil des élèves
Ah ah! Toi tu n'as pas lu tous les tomes sortits en France de Furuba! :]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Chii
Belle Poulpe Perverse
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 28
Localisation :
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Sam 3 Mar - 18:28

Moi chui sûre qu'elle va rester tigresse toute sa layfe XD .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
Petite prune
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 35
Localisation : Brive
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Dim 4 Mar - 8:30

Lizou >>>> Je n'ai lu AUCUN tome de Fruits Basket !! Very Happy J'ai juste vu l'animé (bien que dans l'animé, on connaisse aussi son nom, mais je m'en souviens plus lol).
Chii >>>> Que je dise oui ou non, de toutes façons, je dévoile ce qui est vrai et ce qui est faux, donc je dis rien, et je vous invite plutôt à lire la suite que voilà XD (t'as fini avec tes questions ? petite curieuse va (k) )
Note post-écriture : peut-être plus long que le précédent, ce chapitre...courage, plus qu'un ou deux après çui-là XD


Chapitre 2 : Discussions et déclaration

Shigure raccrocha le téléphone. Le plus grand silence régnait dans le salon. Seule la respiration profonde de la petite Kisa, malade et transformée, emplissait l'espace et semblait appaiser les coeurs inquiets. Tôru pleurait doucement, en serrant sa "petite soeur" contre elle. Shigure était toujours immobile face au téléphone.
-Kureno et Rin ? demanda Hatori.
-Ils sont au manoir, répondit Shigure, d'une voix blanche.
-Alors, ils savent...dit Yuki.
-Comment ne pouvaient-ils pas le savoir ?! s'emporta Shigure. Ils étaient avec lui quand c'est arrivé ! C'est Kana qui l'a conduit à l'hôpital dans sa voiture !!
Shigure se retourna, et pointa Kisa du doigt. Des larmes roulaient doucement sur ses joues.
-Et tout ça, c'est ta faute ! Tu m'entends ?! C'est à cause de toi ! Sale petite peste, c'est ta faute si.....
Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase. La main d'Ayame venait de s'abattre violamment sur sa joue. Yuki se leva. Jamais il n'aurait cru son frère capable d'une telle chose. Lui qui d'habitude était si affable. D'une voix très calme, mais serrant les dents, il dit :
-Shigure, ça suffit. Tu ne peux pas lui reprocher ce qui arrive. Elle est malade, et ne sait pas. Et ça avancerait à quoi qu'elle le sache ? Cela ne ferait que la culpabiliser encore plus. Après ce qu'elle vient de traverser, tu ne peux pas lui infliger ça.
-Il a raison, renchérit Hatori. Nous sommes tous très affectés par ce qui arrive. Mais ce n'est la faute de personne. Cela devait arriver, que tu le veuilles ou non, tu le sais très bien. C'est son destin. Et tu ne pourras rien y changer.
Haru relacha Hiro. Quand Shigure avait crié sur Kisa, le jeune garçon s'était levé brusquemment, avec la ferme intention de balancer son poing dans la figure du chien. Hiro, calmé, s'agenouilla devant Tôru, qui pleurait toujours, et caressa doucement la tête du petit tigre.
-Alors c'est ça, dit Haru.
-Hè, comment t'es au courant toi, le bovin ? dit Kyo.
Haru, de son air le plus détaché possible, lui répondit sans même le regarder.
-Il faut croire que le boeuf est plus fûté que le chat. J'ai lu un livre sur le sujet, il y a quelques années, dans la bibliothèque du manoir. Tu sais, les livres, ces espèces de rectangles bourrés de feuilles de papier avec des écritures dessus...
Kyo se leva et attrape Haru par le col.
-Répète un peu, pour voir !
-CA SUFFIT !!! cria Tôru.
Un lourd silence retomba, à peine troublé par les pleurs de la jeune fille.
Kagura se leva et vint prendre Tôru, Kisa et Hiro dans ses bras. D'une voix calme et triste, elle dit :
-Elle a raison...vous pourriez avoir un peu de respect pour ce qui nous touche tous aujourd'hui...et pensez à Kisa, qui est malade. Elle ignore ce qui se passe, et elle se sent responsable...l'heure n'est plus à vos petites querelles. Dans cette épreuve, plus que dans n'importe quelle autre, les membres du clan Sôma, et en particulier les douze signes, doivent être unis, et se soutenir...
Kyo la regarda, et eut soudain un frisson. Il lacha doucement le col d'Haru, et le prit dans ses bras.
-Pardon, vieux...
Un peu surpris, Haru passa à son tour ses bras dans le dos de Kyo.
-Non, c'est à moi de m'excuser...
Ayame aida Shigure à se relever. Ritsu, sur la terrasse, se leva, et s'approcha.
-Que fait-on ? Nous allons le voir ?
-Non, renifla Shigure.
Hatori continua.
-Il faut le laisser se reposer quelques jours. Nous irons lui rendre visite la semaine prochaine, pour ceux qui le souhaitent. En attendant, rentrez tous au manoir, ou chez vous, mais restez joignables à tout moment. Et surtout, ne vous transformez pas, sous aucun prétexte. Si vous vous sentez mal, venez me voir. Tôru, donne-moi Kisa, je l'emmène au manoir pour la soigner...
Tôru poussa un gémissement de douleur et de chagrin. Kisa venait de planter ses griffes dans son bras, comme pour s'accrocher à elle.
-...Très bien, fit Hatori. Yuki, je te laisse Kisa, occupe-toi bien d'elle...
-Je reste aussi, dit Hiro.
-Moi aussi, j'veux rester avec Tôru, dit Momiji.
Avant qu'Hatori ne dise quoi que ce soit, Kagura intervint.
-Je vais rester aussi, ne t'en fais pas...
Kyo eut de nouveau un frisson.
-Hé bien, à bientôt alors, dit Hatori. Ritsu, je te raccompagne.
-Attendez, dit Ayame. Et après ? Une fois qu'il sera.....comment fera-t-on ?
Silence.
-Ce sera aux membres du clan, au grand complet, de décider de ça, dit Hatori. D'ailleurs, à ce propos, puis-je te confier une mission, Kyo ? Tu devras aller chercher ton maitre, qui vit encore dans son dojo de la montagne, lui expliquer la situation, et le ramener au manoir. Tout le clan doit être réuni, et ton maitre est la seule personne que nous ne pouvons contacter.
Kyo accepta. Yuki regarde Hatori avec admiration. Il venait d'écarter tout risque de querelle et donc de stress supplémentaire pour les habitants de la demeure de Shigure et ses quatre invités.
Ayame, Hatori, Ritsu et Haru prirent congé. Kyo courut dans sa chambre. Il redescendit dix minutes plus tard, un grans sac sur le dos, et quitta la maison en direction de la montagne. Shigure s'enferma dans son bureau. Kagura rattrapa Kyo sur le chemin.
-Kyo, attends !
-Kagura...
Elle vint se blottir dans ses bras et éclata en sanglots. Elle criait en agrippant le bras de Kyo, ses yeux ne semblaient pas vouloir cesser de déverser leurs larmes. Kyo la serra contre lui. Elle tremblait.
-Ha...mon dieu, Kagura...tu t'es retenue pendant tout ce temps...
-Kyo...Kyo...j'ai si peur...que va-t-il se passer, maintenant...?
Kyo se rendit compte qu'il avait peur, lui aussi. Il tenta de rassurer Kagura.
-Voyons...il ne va rien se passer...rien ne va changer...tout restera comme avant...ne t'en fais pas...
Elle s'écarta un peu de lui, et le regarda à travers le voile embué de ses larmes. Il déposa un baiser sur sa joue. Elle frémit.
-Et puis, je suis là, nan ? lui dit-il avec un clin d'oeil.
Kagura se dressa sur la pointe des pieds. Kyo se figea. L'instant d'éternité que dura leur baiser, un frisson délicieux parcourut tout son corps.
Kagura s'écarta doucement en baissant la tête.
-Kagura...
Elle le coupa.
-Sois prudent Kyo, et reviens vite avec le maitre, d'accord ? lui dit-elle gaiement, dans un sourire.
Puis elle courut jusqu'à la maison, sans se retourner. Kyo resta un instant immobile, et se remit en route...

EDIT : non, je ne dors jamais evil dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perlesasie.perso.cegetel.net
Dark Chii
Belle Poulpe Perverse
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 28
Localisation :
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Dim 4 Mar - 13:44

Nyah love love Kagura <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizou
Admi Sado-Maso & Perverse
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 27
Localisation : Ca dépend, avec Dracos... ou Vaseline :]
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Dim 4 Mar - 21:13

Je te disais ça, parce que oui, au début on connait le nom du Président du Conseil, mais surtout parce qu'après, c'est Yuki :]

Ca me fait bizarre de voir du Kyo/Kagura, j'ai été trop habituée au Kyo/Tohru ^^' Mais je la préfère avec Yuki <3

La suiiiiiite!
write

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
Petite prune
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 35
Localisation : Brive
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Lun 5 Mar - 11:09

Lizou >>>>> Vui, je sais bien lol
Mais j'ai préféré garder le même cadre qu'au début, sinon, y aurait pas eu la baston balai vs règle entre Yuki et Kyo, ou alors y aurait fallu faire intervenir une autre personne lol
La suite (et peut-être la fin, je sais pas encore XD)
EDIT : hé bah nan, pas la fin. J'ai même dû changer le titre du chapitre, parce que finalement je me suis laissé emporter par mes personnages, et ça parle pas du tout de ce que le titre évoquait XD

Chapitre 3 : attente

Deux petits coups résonnèrent à la porte.
-Kisa, je peux entrer ?
-Oui, répondit une petite voix.
Kisa avait repris forme humaine. Elle avait encore un peu de fièvre. Assise dans son lit, elle sourit doucement à Kagura, qui lui apportait un plateau. Une soupe miso, un petit bol de riz et quelques légumes frits, le tout préparé par Tôru.
-Comment va grande soeur Tôru ? demanda faiblement Kisa.
Kagura la regarda un instant et réfléchit. En temps normal, elle lui aurait remonté le moral en étant positive. Mais en de telles circonstances, et surtout avec ce qu'elle allait lui annoncer, Kagura ne pouvait pas taire la vérité à propos de l'état de Tôru. De plus, Kisa était largement capable de comprendre.
Kagura s'assit sur le lit, tout près de Kisa. Elle déposa le plateau sur le table de chevet, et caressa doucement le front de la jeune fille.
-Kisa, ma petite Kisa...connais-tu le secret qui se cache derrière la malédiction des douze signes ? Je vais te raconter quelque chose. Quelque chose dont tu as sans doute déjà entendu parler, mais que tu n'as jamais compris, du fait de ton jeune âge. Mais chacune de nos transformations a des répercussions désastreuses...Akito, le chef du clan Sôma, subit les conséquences physiques de nos métamorphoses.
Kisa n'avait pas l'air de comprendre. Ou plutôt elle ne voulait pas comprendre.
-Oui, Kisa...tu dois surtout ne rien dire à Hiro et à Momiji, mais...chaque fois que nous nous transformons, Kyo y compris, Akito souffre...il souffre terriblement...tu te souviens, lorsque le maitre de Kyo est venu et qu'il lui a retiré son bracelet...même s'il n'en a rien montré en venant insulter Tôru, Akito était à l'agonie...cette transformation fut pire pour son corps que toutes les autres...et le fait que Tôru vive avec trois garçons frappés par la malédiction a multiplié les transformations...et Tôru se sent coupable, elle pense que c'est sa faute...
-Mais Akito la déteste, non...? dit Kisa.
-Oui, répondit Kagura. C'est exact...mais Tôru, elle...tu la connais...elle ne déteste personne, elle serait même incapable de hair une personne qui voudrait la tuer...
-Mmh...
Kagura reprit le plateau, et le posa sur les genoux de Kisa. La petite commença à manger. Kagura poussa un soupir, et recommença à parler.
-Si Shigure a décidé de nous réunir, il y a trois jours, c'était pour nous prévenir, nous demander de ne plus nous transformer. Mais c'était inévitable...Tôru est très gaffeuse, et les querelles incessantes de Yuki et Kyo n'arrangent rien, il y aurait eu une transformation à un moment ou à un autre...
Kisa ne répondit rien. Elle mangeait, les yeux baissés sur le plateau. Kagura la regarda, attendrie. Elle comprenait pourquoi elle avait choisi Tôru comme "grande soeur". Et, de la même façon, Tôru ne pouvait qu'adorer Kisa.
Lorsque Kisa eut fini son repas, Kagura lui caressa doucement la joue.
-Kisa, ça n'est pas ta faute, murmura-t-elle. Même si nous ne nous étions jamais transformés, cela aurait fini par arriver. C'est le destin du chef du clan Sôma. Ne te rends pas malade pour ça, tu n'y es pour rien, tu m'entends...?
Kisa hocha faiblement la tête, avant de se recoucher. Kagura remonta la couverture jusque sous son menton. Elle se pencha, et déposa un baiser sur ses lèvres.
-Repose-toi...
Elle prit le plateau, et quitta la pièce sans faire de bruit. Elle resta debout, devant la porte de la chambre. "Son destin...oui, jusqu'à maintenant...mais après...?"
Elle redescendit à la cuisine. Tôru finissait la vaisselle. Quand Kagura s'approcha, elle prit les deux bols et la petite assiette sur le plateau, et les nettoya. Kagura passa sa main dans le dos de Tôru un instant, puis s'éloigna. Au salon, Hiro et Momiji jouaient aux cartes. Ils n'avaient pas du tout conscience de la situation, et c'était bien mieux comme ça. Kagura ouvrit la porte du bureau de Shigure. Il était sur son ordinateur.
-Shigu...
-Je n'ai besoin de rien. Laisse-moi, dit-il, sur un ton un peu moins sec et froid que quelques heures auparavant.
Avant de refermer la porte, Kagura entendit son ventre gargouiller. Elle sourit, et retourna à la cuisine. Il restait un peu de riz dans l'autocuiseur. Elle confectionna rapidement quelques sushisn les disposa joliement dans une petite assiette, et vint doucement les déposer sur la table du bureau de Shigure. Elle s'apprêtait à sortir.
-Pardon, Kagura...et merci...dit-il, d'une voix douce et triste, sans se tourner vers elle.
Kagura s'inclina, et sortit. Elle traversa le salon, en faisant un sourire aux enfants, et vint s'asseoir sur la terrasse. Yuki n'était pas là. Il passait ses journées à faire de longues ballades dans le domaine de Shigure, quand il ne s'entrainait pas dans le jardin.
Kagura souffla. Elle était émotionnellement épuisée. Elle s'autorisa à laisser couler quelques larmes sur ses joues. "Kyo...reviens vite..." pensa-t-elle.

Au manoir...
-Alors ?
Hatori raccrocha le téléphone.
-Rien de changé. Il devrait se réveiller d'ici trois ou quatre jours. Je vais continuer à...
-À rien du tout. Cela fait trois jours que tu veilles ce téléphone. Va dormir, tu as besoin de repos.
-Il a raison, Hatori.
-Ayame, Haru...
Ayame se leva, et poussa Hatori vers sa chambre.
-Allez allez, on va au dodo, le grand sachem a parlé ! Moi réveiller homme-médecine quand homme-médecine suffisamment dormi, hugh !
Ayame retourna Hatori, le prit contre lui et le renversa en arrière.
-Faudra-t-il un baiser torride et passionné de ton prince charmant pour te faire ouvrir les yeux, beau et ténébreux docteur ?
Haru pouffa.
-Ayame. Tu es ignoble.
Ayame soupira.
-Aaah oui, je sais, on me le dit souvent.
Puis il poussa Hatori dans sa chambre et referma la porte.
-Et si tu ne dors pas, je me frotterai à Kana pour me transformer, puis je viendrai te chatouiller les pieds avec ma langue fourchue ! Sssss sssss sssss...
Haru riait franchement.
-Aaah, mon pauvre Hatori, tu me brises le coeur...
Ayame courut s'agenouiller devant Haru et prit sa main dans les siennes.
-Heureusement, il me reste ce brave Haru, avec sa tignasse bicolore et sa peau si douce...
-Tu me lâches tout de suite, crotale vicelard.
-Aah, et il va falloir que je passe encore au moins trois jours avec la froideur bovine de ce cher Haru.....se lamenta très théatralement Ayame.
Haru soupira...

EDIT 2 : dites quelque chose quoi, que j'évite le double post en postant la suite Y__Y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perlesasie.perso.cegetel.net
Dark Chii
Belle Poulpe Perverse
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 28
Localisation :
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   Mer 7 Mar - 13:07

Oh viiii alors c'est bien ^____^ continue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic Furuba - Le nouveau chef   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic Furuba - Le nouveau chef
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOUVEAU STADE: Proposition, solution ?
» Le nouveau site de l'Evad
» Nouveau dépôts Bus Verts.
» Aliaciklo : nouveau fabricant français !
» nouveau venu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love Basket :: Divers :: Fan fics-
Sauter vers: